Comment choisir une transmission par chaîne… ?


Le mode de calcul simplifié ci-après convient dans tous les cas courants.

Il est bien entendu que dans les cas extrêmes : vitesses lentes (donc avec couples élevés) ou vitesses très rapides (avec forces centrifuges élevées et difficultés de graissage), il est indispensable de consulter nos ingénieurs spécialisés.

 

Il en est de même pour les fabrications en grande série car, en pareil cas, l’expérience de nos techniciens peut parfois conduire au choix d’une solution plus économique que celle primitivement prévue.

Le tableau ci-après assure une vie de 15.000 heures à une chaîne travaillant comme suit :

  1. Travail 8 heures par jour
  2. Sous charge régulière
  3. Avec pignon d’attaque de 19 dents
  4. Avec démultiplication de 3 à 1
  5. Avec entraxe égal à 40 pas
  6. Avec graissage selon indications du tableau ci-dessous.

Il est indispensable que le graissage soit correct (voir tableau ci-dessous) car, en cas de mauvais graissage, les puissances transmises  sont évidemment plus faibles et la durée de vie de la chaîne diminue considérablement.

 

Avant de lire la puissance en kW dans les colonnes verticales du tableau ci-dessous, il convient toutefois de multiplier la puissance nominale transmise par les coefficients correcteurs ci-contre, afin de tenir compte des conditions particulières d’utilisation.

 

Ce sera donc cette puissance corrigée qu’il conviendra de chercher dans les colonnes verticales de ce tableau

  1. Travail 16 heures par jour : coeff. 1,2
    Travail 24 heures par jour : coeff. 1,4
  2. Faibles à-coups : coeff. 1,25
    A-coups moyens : coeff. 1,5
    Très gros à-coups : coeff. 1,9
  3. Avec pignon de :
    15 dents : coeff. 1,30
    21 dents : coeff. 0,9
    25 dents : coeff. 0,74
  4. Avec démultiplication de :
    1 à 1 : coeff. 1,22
    5 à 1 : coeff. 0,92
    7 à 1 : coeff. 0,87
  5. Avec entraxe de 20 pas : coeff. 1,15
    Avec entraxe de 80 pas : coeff. 0,85.
     

Puissances en kW transmissibles par les chaînes de la série ‘‘Européenne’’

Parmi les chaînes que le tableau indique comme solutions possibles, il est recommandé de choisir le plus petit pas possible, au besoin en chaîne double ou triple.

Responsabilité de nos bureaux techniquesResponsabilité de nos techniciens.

 

 

 

Modes de graissage (Schéma ci-dessus):

  1. Au pinceau
  2. Goutte à goutte
  3. Bain d’huile
  4. Jet d’huile sous pression

Télécharger le pdf de la page 11 :Comment choisir une transmission ?

Partager l'article