Comparatif Poulies ventilées – Poulies standard


En novembre 2007 Rail Corp. Quarry a testé les poulies ventilées BIRN VTP  sur leur Site de Bombo (Australie). Le test a été effectué sur leur site  de broyage secondaire où étaient constatées les conditions d’utilisations les plus extrêmes. Les poulies ont été installées sur un broyeur conique de 1m20. Ce broyeur était muni d’une poulie 475 mm 8 gorges SPC sur l’entraînement et une poulie de SPC 800 mm 8 gorges sur le broyeur.

 

Historique

Le broyeur est utilisé pour réduire des blocs de basalte d’une granulométrie de moins de 600 mm en des blocs de moins de 60 mm avec un débit 600 tonnes par heure. A l’origine  le broyeur était muni de poulies en fonte grise  et de courroies SPC. Les poulies en fonte grise avaient une durée de vie de 6 à 8 mois les courroies étaient remplacées toutes les 10 semaines en moyenne, pour un fonctionnement  d’environ 10 heures par jour.

Les trois principaux problèmes qui ont été rencontrées avec les poulies standards  étaient :

  • Accumulation de poussière : la poussière était un enjeu majeur pour deux raisons. Tout d’abord la poussière s’accumule dans les gorges des poulies. Ceci entraine un déséquilibre de la transmission.
    Ce problème d’équilibre entraîne une réduction significative de la durée de vie des roulements de l’arbre moteur et de l’arbre d’entraînement du broyeur. Pour éviter ce problème le personnel de maintenance de la carrière devait régulièrement démonter les protections des poulies et nettoyer le système.
    L’autre problème causé par la poussière était l’usure excessive des gorges des poulies. Malgré la vitesse des poulies, la poussière s’accumulait dans les rainures, provoquant une usure excessive à la fois des courroies et des poulies.
  • Rupture des courroies : les courroies trapézoïdales n’aiment pas la chaleur. Avec les poulies en fonte grise l’échauffement conduisait à une réduction significative de la durée de vie des courroies. L’accumulation de poussière, comme mentionné précédemment, crée un échauffement important de la poulie qui nuit à la durée de vie des courroies. Comme mentionné ci-dessus, l’accumulation de poussière dans les gorges a le même effet.

Objectifs du test

  1. Le test était destiné à vérifier :
  2. La performance des poulies VTP dans un environnement particulièrement difficile
  3. La duré de vie des poulies VTP par rapport à celle de poulies standard en fonte grise
  4. La durée de vie des courroies sur les poulies VTP
  5. La capacité de résister et de fonctionner dans un environnement “sale”.
  6. La capacité des poulies VTP à accepter des chocs lors du broyage
  7. Les économies obtenues par le biais de la réduction des temps de maintenance et  des coûts des pièces de rechange
  8. Diminution de l’accumulation de poussière dans les gorges.

Résultat

Les tests ont été très satisfaisants.
Des poulies VTP vont être progressivement installées sur d’autres machines entrainées par courroies présentes sur le site.
Ce test a prouvé que les  poulies VTP étaient capables de travailler dans les conditions extrêmes.
À ce jour, les poulies VTP sont 2 à trois fois plus résistantes que les poulies “normales”.

Partager l'article