Vérification de la tension de courroie


La dernière étape consiste à vérifier la tension. Retendez la courroie si cela s’avère nécessaire.

Notez qu’il n’est pas recommandé de retendre les courroies synchrones.
Avec une tension insuffisante, la courroie trapézoïdale patine et la courroie synchrone saute hors des dents.
La tension “idéale” est la tension minimum à laquelle les courroies transmettent de la puissance à plein régime. 

La procédure générale pour mesurer la tension de la courroie est comme suit :

  1. Mesurez, au milieu du brin (t), la force de déflexion nécessaire pour obtenir une flèche de 2 mm par 100 mm de longueur de brin (courroies synchrones) ou 1 mm par 100 mm de longueur de brin (courroies trapézoïdales) de la position normale de la courroie.
  2. Si la force de déflexion mesurée est inférieure à la force minimale recommandée, les courroies doivent être retendues.
  3. Les courroies neuves doivent être tendues jusqu’à ce que la force de déflexion soit aussi proche que possible de la force de déflexion maximale recommandée.

Partager l'article