Page 390 : Moyeux limiteurs de couple – montage, mise en route


Moyeux limiteurs de couple - montage, mise en route 

Télécharger le .pdf de la page 390 : Moyeux limiteurs de couple – montage, mise en route 

Montage – mise en route – entretien

  • La pièce à entraîner est généralement en acier.
    Veiller au parallélisme des faces de cette pièce avec les surfaces de frottement du moyeu et à ce que les faces soient finement usinées.
  • L’alésage de cette pièce (H8) doit aussi être finement usiné.
  • A la mise en route, faire un «rodage» : laisser patiner le moyeu sous faible charge et petite vitesse pendant 5 à 10 minutes afin de polir les surfaces de frottement.
  • Serrer l’écrou de réglage jusqu’au couple désiré et le bloquer à l’aide de sa vis pointeau.
  • La forme B du type LC 390 a plusieurs paquets de rondelles  Belleville, mais le principe reste le même.
   
  • Bien veiller à ce qu’aucune graisse ou huile ne vienne en contact avec les garnitures de friction.
  • Vérifier de temps en temps l’usure de ces garnitures et contrôler le couple.
  • Les limiteurs type LC 382 – 390 et 391 peuvent perdre jusqu’à 90 % du couple réglé à l’origine, par mm d’usure.
  • Pour les cas où l’usure est importante, utiliser les limiteurs LC 393 à ressort de compression qui travaillent pratiquement à couple constant (5 à 6 % de perte de couple par mm d’usure des garnitures).

Série standard : LC 390

   

Fonctionnement

     

Les rondelles Belleville R comprimées par l’écrou de réglage E appliquent les 2 garnitures de friction G avec plus ou moins de force sur la pièce à entraîner P.

Le couple de patinage peut donc être réglé avec précision.
Le flasque mobile F est entraîné par le moyeu M grâce à 2 méplats symétriques.

Les limiteurs sont livrés avec 3 rondelles (forme A) et 4 jeux de 9 rondelles (LC160 et 400)

ou 8 jeux de 9 rondelles (LC250et 630) (forme B).

L’utilisateur mettra le nombre de rondelles requises par la gamme de couple désirée selons les croquis ci-dessus.

Partager l'article