Réglage des courroies modulaires


 

 

 

1. Détermination de la longueur nécessaire

Tendez la courroie sur les poulies pour vérifier sa longueur manuellement, en chevauchant les deux derniers trous
dans les maillons avec les goupilles de l’autre bout de la courroie, afin de déterminer la longueur initiale.

Comptez le nombre total de maillons, puis retirez des maillons en fonction de la tension préalable désirée.
Pour les sections Z, A, B, SPZ, SPA, SPB, retirez 1 maillon sur 11.
Pour les sections C, retirez 1 maillon sur 13. Chaque courroie doit avoir le même nombre de maillons
sur les applications à courroies multiples.

 

2. Démontage

Pour dégrafer, tournez 2 goupilles adjacentes à 90°

Insérez l’outil et tournez

 

 

3. Installation

La courroie fonctionne dans les deux sens. Installez chaque courroie pour fonctionner dans le même sens
sur les applications à courroies multiples.
Joignez les deux bouts de la courroie, si nécessaire autour des arbres des poulies, en insérant les dernières goupilles
dans les derniers trous et en les tournants à 90°.


Placez la courroie sur la gorge de la plus petite poulie, puis sur la plus grande en faisant lentement tourner le mécanisme
à la main.
La courroie peut vous paraître très tendue, mais cela est tout à fait normal.

NE PAS DÉMARRER LE MOTEUR.

Si nécessaire, ajoutez des maillons pour faciliter le montage sur les transmissions à rapports rapprochés.
(N.B. : Ne s’applique pas si vous utilisez la méthode d’installation alternative)

 

 

4. Réglage de la tension

Il est indispensable d’appliquer une tension correcte pour assurer un fonctionnement efficace de toutes les courroies trapézoïdales .
La tension doit être vérifiée après 24 heures de fonctionnement à pleine capacité.
Il peut être nécessaire de vérifier la tension de la courroie en fonction de la sévérité de la transmission. Si la courroie a étiré vous pouvez la corriger.

Par la suite, la tension de la courroie doit être vérifiée régulièrement et corrigée, si nécessaire.

Partager l'article