Installation de tri des feuilles de thé


La firme Zhongke Optic-Electronic Color Sorter Machinery Co., Ltd. à Hefei (province d’Anhui) a développé au cours des dernières années un appareil optique de tri spécialement adapté aux feuilles de thé.

La découverte du thé est attribuée aux Chinois, qui connaissent et apprécient ce breuvage chaud et vivifiant depuis des milliers d’années déjà. Les Anglais ont certainement affiné la culture de la consommation du thé aux 18ème et 19ème siècles et rendu cette décoction de feuilles digne des salons, si l’on fait abstraction du fait qu’ils mélangent aussi du lait à cette boisson!
La culture des théiers et l’art d’ennoblir les variétés de feuilles ont cependant leur origine en Extrême-Orient.

Il n’est dès lors pas étonnant que se soit en Chine que l’on ait optimisé et automatisé la sélection des feuilles de thé. La firme Zhongke Optic-Electronic Color Sorter Machinery Co., Ltd. à Hefei (province d’Anhui) a développé au cours des dernières années un appareil optique de tri spécialement adapté aux feuilles de thé. L’appareil de tri par couleurs détecte dans le flux de feuilles de thé au moyen de caméras de scannage à hautes performances la forme de la feuille de thé ainsi que sa coloration. Les feuilles de thé trop petites, flétries et aussi décolorés sont éliminées grâce à de nombreuses buses d’air dans le flux continu de feuilles de thé et évacuées séparément. Seules les feuilles bonnes et aromatiques arrivent ainsi au traitement suivant pour en faire du thé.
Le flux de feuilles de thé dans l’appareil optique de tri doit arriver régulièrement, sinon les caméras à hautes performances ne peuvent pas analyser toutes les feuilles ; si elles passent devant ces caméras en plusieurs couches, chaque feuille ne peut pas être saisie par l’optique et trop de feuilles de thé de mauvaise qualité parviennent à la production.

Zongke Optic-Electronic Co., Ltd. dose l’alimentation idéale en feuilles au moyen d’un transporteur à secousses entraînés par arbres à excentrique. Le transporteur de feuilles se trouve sur l’appareil et alimente les glissoires à feuilles, une autre rigole d’évacuation est positionnée sous la machine, pour conduire les «bonnes» feuilles de thé vers le l’installation de lavage. Les deux rigoles sont montées sur des bras oscillants formés de deux éléments oscillants ROSTA type AU 18. Le mouvement excentrique est transmis à la rigole au moyen d’une tête de bielle type ST 27.
Au cours de l’année 2009, ce sont 80 vibrants de transport qui ont été construits.

Arbre de transmission excentrique avec tete de bielle ST 27

 

Partager l'article